Docteur RALF HELMUT STAMMSEN

Docteur en éthologie, spécialiste du comportement et du langage non-verbal

Scientifique de terrain, il vous transmet son savoir unique d'une manière accessible, ludique, stimulante afin de vous permettre d'apprendre d'une manière durable et efficace.

TOUT EST ATYPIQUE

Chez le Dr Ralf Helmut Stammsen

Il est né dans un taxi en Allemagne, d’un père hongrois et d’une mère polonaise. Pendant la 2ème guerre mondiale, ses parents étaient résistants et, voulant fuir les allemands, ont été faits prisonniers et mis en camp de concentration en Allemagne. A la fin de la guerre, réchappés des camps, ils se sont vus offrir un travail en dédommagement des préjudices subis et sont restés habiter en Allemagne. C'est là que naît le petit Ralf. Plus tard, son père est toujours sur les routes et sa mère considère qu’un enfant doit se débrouiller tout seul. Délaissé par ses parents, dès l’âge de 6-7 ans, il vagabonde en pleine campagne. Très vite, il se sent décalé. Il n'a pas de copains. Ses amis sont les cerfs, les biches et les chamois. C’est dans la nature et auprès des animaux qu’il passe toute son enfance. Il développe un don pour l’observation. En tant qu’homme "sauvage", il peut lire le langage non-verbal très facilement.

UN ENFANT SURDOUE

A 11 ans

Il veut devenir jockey mais son rêve est brisé vers l'âge de 12 ans car du petit bonhomme qu'il était, il grandit beaucoup trop pour exercer ce métier.

 

A 11 ans, son QI est de 145 : le diagnostic est fait, il est un enfant surdoué.

 

Bachelier à 14 ans, il décidera de passer par la suite un doctorat de zoologie à l'université de Cologne qu'il obtient à 21 ans en étudiant les loups.

PREMIERS VOYAGES

Pygmées, loups et chevaux

Entre temps, un séjour en Afrique centrale le fait rencontrer des tribus pygmées avec lesquelles il entre en communication sans aucune difficulté. Il fera alors ses vraies premières études éthologiques sans s'en rendre compte et deviendra médiateur pour l'armée française qui souhaite entrer en contact avec ces tribus.

Rentré d'Afrique où il a également appris la survie en pleine nature, il part aux Etats-Unis, dans le parc national de Yellowstone à la rencontre des loups. Il en voit quelques uns, les suit, les étudie.

Mais par hasard, il tombe sur des hordes de chevaux sauvages, les Mustangs et cela le passionne. Il vit alors pendant 3 mois avec eux et les étudie.

2 DOCTORATS

21 ans et 23 ans

De retour en Allemagne, il aimerait mieux passer son doctorat sur les chevaux mais on lui fait savoir que les chevaux domestiques ne s'étudient pas. Il fait donc sa thèse en zoologie sur les loups pour laquelle il obtient son 1er doctorat à 21 ans.

 

Puis, il continue ses études, décide d'obtenir un autre diplôme, un doctorat d'éthologie, discipline qui étudie le comportement animal en milieu naturel. Il devient élève du célèbre éthologue autrichien Konrad Lorenz, connu entre autres pour son travail sur les oies. Pour sa thèse, il étudie des rats vivants dans les décharges publiques.

Il obtient son doctorat d'éthologie à 23 ans à l'université d'Aix la Chapelle.

UN RECORD

Hommes et animaux

Son premier job : éducateur canin dans l’armée anglaise stationnée en Allemagne. Il forme des chiens à la recherche de drogue et des maîtres-chiens. Il se rend alors compte que ce ne sont pas les animaux qui ont un problème de comportement mais les humains un problème de communication avec les animaux. Il constate qu'il y a un gouffre d'incompréhension des hommes envers les animaux.

Par la suite, en amoureux des chevaux, il décide d'appliquer son savoir appris au contact des chevaux sauvages à un petit cheval Haflinger qu'il a chez lui et qu'il pense débourré. Très vite, il arrive à faire des miracles avec son protégé et le met sous selle avec cavalier en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

Il débourre un cheval en 20 min en communiquant avec lui sans aucune violence, harnachement et sans rodéo, alors qu'en moyenne dans les centres équestres classiques, cela prend deux mois. Il complète son savoir équestre aux côtés de Jean d'Orgeix, un des plus grands cavaliers français.

Le Dr Stammsen devient alors le premier éthologue équin en Europe dans les années 80 à démontrer qu’on peut s’occuper des chevaux autrement, tout en douceur. Cette incroyable faculté à communiquer avec les chevaux l’amène à murmurer à l’oreille des chevaux avec Robert Redford. Sur le tournage du long-métrage, il s’occupe d’un des huit étalons. Il reprend en main par la suite quelques 5 000 chevaux difficiles et “dresse” leurs cavaliers.

 

RIEN NE LUI ECHAPPE

Un roman sur n'importe qui

Et c’est là qu'il fait de plus en plus attention au langage non-verbal des humains, se met à l'étudier et à l'apprendre. Animaux et humains se rejoignent alors. Il délaisse un peu les chevaux pour des raisons de santé et se passionne pour le langage non-verbal de l'homme. Savoir quand l’homme ment devient alors pour lui une évidence détectable à la moindre micro-expression. Le Dr Stammsen devient expert en langage non-verbal. Le regard qui part à gauche, la jambe droite croisée sur la gauche, un sourcil relevé, une lèvre mordillée… Le Dr Stammsen analyse tout, tout le temps. Dès que ses interlocuteurs savent ce qu'il fait, cela les met mal à l’aise. Il y a de quoi. Le moindre petit rictus est passé au peigne fin. Le plus petit des gestes vous met à nu. Il croise un badaud. En un regard, il écrit un roman sur la vie de n'importe qui. Son manque d’assurance, sa face cachée, ses préoccupations… Rien ne lui échappe.

EEH

Ecole d'Ethologie Humaine

Aujourd'hui, le Dr Stammsen enseigne son savoir en éthologie humaine à travers conférences et formations grâce à l'école qu'il a créé, l'Ecole d'Ethologie Humaine. Le but de son enseignement : transmettre un savoir fondamental sur le comportement humain et le langage non-verbal (LNV) grâce à 2 axes d'apprentissage, décrypter le langage non-verbal et travailler son langage non-verbal.

 

Le Dr Stammsen met également son savoir au service de la justice, de la police. Des experts sérieux, il n’y en a qu’une vingtaine dans le monde et une dizaine en Europe.  Il intervient  en tant que consultant auprès d'institutions officielles, entreprises ou particuliers ayant besoin de comprendre leurs interlocuteurs, de savoir à qui ils ont à faire réellement, de connaître leur profil, de déceler le mensonge, reconnaître l'escroquerie et la malveillance.

 

ARTICLES DE PRESSE

Plus fort qu'un détecteur de mensonges

 Sept jours à Brest

Profession : détecteur de mensonges

Le Dauphiné Libéré

Le cheval pour mieux communiquer

Coté Brest

ePaper
Décryptage élections municipales Savoie - 1 -

Partager :

ePaper
Décryptage élections municipales Savoie - 2 -

Partager :

ePaper
Elections présidentielles en Croatie

Partager :
PRESSE EQUINE
Equi Presse.pdf
Document Adobe Acrobat [22.0 MB]

REPORTAGES TV

Découvrez le langage non-verbal

Une expérience unique et inoubliable

NEWSLETTER, notre actualité dans votre boîte mail !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Dr RALF HELMUT STAMMSEN - Ecole d'Ethologie Humaine EEH - Enseignement supérieur privé en éthologie humaine - 6 rue de Porstrein - 29200 Brest - FRANCE - Tel : +33 (0)9.87.17.09.75 - Déclaration d'activité enregistrée sous le numéro 53290906129 auprès du préfet de région de BRETAGNE - ©ecoledethologiehumaine.com

Appel

Email

Plan d'accès